La pédicure médicale pour prendre soin de vous jusqu’au bout des ongles

Plusieurs familles de chimiothérapie sont susceptibles de provoquer ces désordres unguéaux. Ce sont surtout les chimiothérapie à base de Taxotère, Docétaxel, Cisplastine, Paclitaxel, Endoxan, Farrobucine, Herceptin.

Votre pédicure vous expliquera l’origine de vos réactions cutanées. Le traitement variera selon l’aspect du pied et l’état du pourtour des ongles mais l’utilisation d’instruments coupants sera limitée au strict minimum !

Les traitements de Pédicurie

Avec beaucoup de prudence, votre pédicure pourra :

  • Effectuer un meulage soigné des ongles en dégageant les zones abimées. En cas de mycose, elle s’abstiendra de tout usage de produit antifongique habituellement utilisé et proposera un rendez-vous immédiat chez un dermatologue (ceci afin d’éviter toute interaction avec les traitements en cours).
  • Découper l’ongle de manière appropriée en cas d’onycholyse, permettant ainsi un soulagement immédiat de douleurs importantes parfois provoquées par le décollement de l’ongle. En effet, un moindre effleurement peut devenir insupportable.
  • Oter cors, durillons (avec des instruments stériles) qui pourraient entraîner, du fait de l’œdème, des zones de friction dans la chaussure.
  • Proposer d’appliquer un antiseptique liquide quotidiennement (plutôt qu’une pommade qui favorise la macération) en capuchonnant chaque orteil douloureux ou ulcéré de tube gaze et de micropore. Le traitement doit durer le temps que l’ongle ne suinte plus, guérisse ou parfois tombe.

ResterFemme vous propose également de profiter d’un soin du corps et massage adapté.